le développement professionnel avec le cheval

équicoaching VFL certifié Qualiopi par Apave

« Equicoaching : On fait quoi avec le cheval ? »

La question la plus fréquente sur l’équicoaching à laquelle nous sommes confrontés est : « mais on fait quoi avec le cheval ? »

Vous le savez certainement déjà, l’équicoaching, accompagnement professionnel avec le cheval comme support, se pratique au sol et en toute sécurité. Pour voir,  comprendre, analyser il est impératif de pouvoir recevoir le feed back du cheval.

L’équicoaching convient parfaitement à une grande partie des problématiques des entreprises. 

Nous souhaitons sur cette page vous montrer à quoi ressemblera une interaction avec le cheval lors de vos séminaires équicoaching chez Visions For Leaders.

Les films suivants ne comprennent pas les débriefings avec l’équicoach, car ceux-ci appartiennent à chacun.

Ces films ont été réalisés par Michel Rosenthal de Film Production

Les principales problématiques entreprises en équicoaching :

1. Le TEAM BUILDING

Cet atelier d’équicoaching  présenté est très ludique. Il se pratique avec un poney, très mobile (beaucoup plus qu’un cheval) et plus sécure pour les pieds notamment. Il nécessite un parcours d’obstacles, se pratique sans parler pour favoriser la communication non verbale qui compte pour 93% dans notre communication. Les équipes feront, dans un temps imparti, franchir les obstacles au poney à l’aide de cordes pour aider au cadrage du poney.

2. MODULER SON ENERGIE

Toute interaction humaine nécessite à chacun de mobiliser de l’énergie. Elle peut être basse comme forte mais elle a nécessairement un impact sur votre / vos interlocuteurs.

L’objectif de cet atelier d’équicoaching est de visualiser, comprendre l’impact de cette énergie. Est-ce que je délivre la bonne énergie au bon moment ? est-elle claire pour mon interlocuteur c’est à dire le reflet de mon intention ?

L’avantage en équicoaching est que le cheval vous le montrera en grand et vous donnera un feed back immédiat.

L’équicoach vous accompagnera sur l’analyse et vos points de progression

3. Atteindre l’objectif d’un projet à mener en équipe  dans les meilleures conditions

Dans le cadre d’un Team Building, nous proposons un atelier d’équicoaching qui va donner des clés aux équipes qui doivent mener un projet en commun.

La mise en place d’une bonne stratégie permettra à l’équipe de mener son projet dans de bonnes conditions préalables.

Ensuite, le cheval et l’accompagnement de l’équicoach permettront à l’équipe, lors du débrief, de mettre en lumière les bons fonctionnements et points d’améliorations. La transposition dans le quotidien professionnel sera aisée et un plan d’action pourra également être mis en place à l’issue de cet atelier d’équicoaching.

4. Lâcher prise

Le lâcher prise, tout le monde en parle mais on ne sait pas vraiment comment cela se concrétise ni l’impact réel sur nos interlocuteurs.

Les chevaux sont très sensibles à l’énergie que l’on déploie, l’intention que nous pouvons transmettre.

Durant cet atelier d’équicoaching vous pourrez aisément mesurer votre capacité à lâcher prise et surtout ressentir la différence entre contrôle et lâcher prise.

L’équicoach vous guidera ensuite dans l’analyse de votre interaction, vos pistes d’amélioration et la transposition dans votre quotidien.

5. Manager une équipe

Un manager doit permettre à son équipe, au travers d’une bonne organisation, d’atteindre les objectifs assignés dont il est responsable.

Avec les chevaux, dans cet atelier d’équicoaching, le manager va devoir, tout comme avec son équipe :

  • Fédérer son équipe
  • Donner le bon rythme
  • Maintenir la motivation des collaborateurs
  • Repérer les compétences de chacun pour assurer une bonne délégation des tâches
  • Remercier son équipe

 

Les chevaux vont immédiatement vous faire prendre conscience du manager que vous êtes.

L’équicoach vous guidera ensuite dans l’analyse de votre interaction, vos pistes d’amélioration et la transposition dans votre quotidien.

6. Engager un collaborateur ou client au bon niveau

Quel type de manager êtes-vous ? Collaboratif, Coach, Directif, Chef de file, Visionnaire ou Participatif ?


Quelque soit votre style de leadership, afin de mobiliser un collaborateur ou client il y a des règles à respecter :

  • valider que vous avez l’attention de votre collaborateur
  • l’engager à vous suivre en y mettant le bon niveau d’énergie
  • lui laisser la place dans le projet
  • et surtout le remercier en fin de projet.

 

Cet atelier d’équicoaching en 4 étapes vous permettra d’en comprendre l’importance.

On évitera de mettre la pression d’entrée de jeu à son interlocuteur en montant progressivement l’énergie nécessaire. 

Si vous avez rapidement son attention, pas la peine d’en faire plus. Vous pouvez l’inviter à vous suivre.

Par contre, dans le cas présent (de la vidéo), avec un collaborateur quelque peu réfractaire, il va falloir progressivement monter son énergie puis « lâcher la pression » pour le laisser aller à l’objectif sereinement.

La phase de remerciement est incontournable. Elle valorise le travail effectué et donc le collaborateur et le motive d’autant plus pour un nouveau projet.

La transposition sera très rapide et vous permettra aisément d’appliquer un plan d’amélioration de votre capacité à engager, accompagné de l’équicoach.

7. Poser une limite saine

Poser des limites est essentiel dans notre protection qu’elle soit, mentale, physique et surtout émotionnelle.

En posant une limite saine, vous indiquerez  ce qui est acceptable pour vous mais aussi vous laisser la possibilité de mettre en place une action en cas de non-respect de cette limite. Il faudra donc informer des conséquences et surtout les appliquer.

Chacun a un espace personnel à respecter et faire respecter.

Par exemple, si un interlocuteur vous parle de trop près et que cela vous gêne, vous aurez tendance à reculer.

Demandez plutôt calmement à la personne de garder une plus grande distance afin d’améliorer votre communication sinon vous devrez cesser la conversation.

En résumé, mettre une limite saine c’est se respecter avant toute chose, être bienveillant envers soi-même. Mais c’est aussi respecter son interlocuteur.

Grâce à cet atelier d’équicoaching, vous pourrez prendre conscience de votre espace acceptable, et apprendre à poser une limite dans le respect de votre interlocuteur.

8. équicoaching pour améliorer l’efficacité d’un binôme

Ce n’est pas toujours simple de travailler en binôme. Avancer sur un même projet sans gêner son collaborateur. Qu’elle type de communication mettre en place, quelle attention porter au projet et à son collaborateur ?

Le travail en binôme peut contribuer à une efficience renforcée, au travers d’une bonne entente et donc d’une réduction des charges opérationnelles et mentales.

Travailler en binôme impose de fixer des objectifs individuels qui portent l’objectif commun au travers des compétences de chacun.

La clé du succès réside ensuite dans la communication, l’écoute et la compréhension de l’autre.

Cet atelier d’équicoaching vous permettra d’identifier rapidement les points d’améliorations de votre binôme et mettre en place un plan d’action applicable rapidement.