Val-d’Oise : le cheval vient aussi au secours des entreprises